Conseils pour réussir une grille de mots-fléchés

Les grilles de mots-fléchés sont de difficultés variables, si une grille facile peut se démarrer de pratiquement toutes les définitions, pour une grille d’un niveau de difficulté élevé, il existe des astuces pour en faciliter le démarrage.

Laisser la potence pour plus tard

Dans le jargon des mots croisés, la potence est l’intersection que forme le premier mot horizontal avec le premier mot vertical. Il s’agit habituellement des deux mots les plus longs de la grille mais aussi des plus difficiles à trouver. Il est donc préférable de zapper ces deux définitions et d’y revenir plus tard lorsque des lettres seront déjà placées avec les solutions qui la croise.

Commencer avec les petits mots

Les mots ayant quatre lettres et moins sont nettement plus facile à trouver. Il s’agit généralement de mot du langage courant comme les pronoms ou les adverbes,  ou bien encore des sigles ou des abréviations. Les définitions proposées sont également moins alambiquées en raison du caractère abstrait de ces mots.

Enfin dernier point, malgré l’immense imagination des verbicrucistes, les définitions sont très semblables d’une grille à l’autre, ce qui permet avec un peu de mémoire de placer rapidement quelques petits mots qui seront la porte d’entrée pour s’attaquer à des définitions plus complexes.

Repérer les chevilles

Les chevilles sont des définitions qui permettent de trouver des mots qui n’existent pas dans le dictionnaire. La solution n’existant pas, il y a donc techniquement une infinité de mots qui peuvent correspondre. Mais pour les définir, les verbicrucistes utilisent tous les mêmes techniques : « Début de … », « Milieu de … », « Code chimique d’un élément », « Traduction d’un mot en anglais »…

Placer les marques du pluriel et du féminin

La tradition des mots-fléchés veut que les définitions soient rédigées au masculin singulier lorsque cela est possible. Pour définir le mot « CLOS », invariable en nombre, la définition sera forcément « FERME » et non « FERMES ». Ainsi, on peut en conclure que lorsqu’une définition porte la marque du féminin ou du pluriel, la solution la portera également.

De nombreuses définitions sont rédigées au féminin ou au pluriel ou les deux à la fois. Une définition au féminin se terminera très certainement par la lettre « E » et une définition au pluriel se terminera par un « S », et plus rarement par un « X ».

On peut également prolonger cette astuce pour les verbes et les participes passés, un verbe à l’infinitif donnera une solution se terminant par « ER » ou éventuellement « IR ». Lorsque le verbe est à l’imparfait alors la réponse sera là aussi à l’imparfait. Comme pour ce temps, les terminaisons sont les mêmes dans tous les trois groupes, alors on dispose directement de trois lettres minimum.

Utiliser un dictionnaire électronique

Avec ce conseil, on n’est plus vraiment dans l’astuce mais plutôt dans la triche ! Il faut le reconnaître, utiliser un moyen externe pour trouver une réponse réduit l’intérêt de faire des mots-fléchés. Cependant, lorsque la grille est bloquée, avec des lettres qui ne permettent pas de former un mot en français, il peut être efficace de consulter une aide pour trouver la solution à la définition. Il existe de nombreux sites ou applications qui remplissent cette fonction. Un coup d’œil rapide pour trouver une solution permettra de relancer une grille qui a tendance à s’embourber et à éviter de basculer complètement dans la facilité en regardant la grille corrigée.

Avec le développement des technologies portables, comme les tablettes ou les smartphones, il est possible de s’y connecter rapidement pendant la pause de 10h qui permet de couper la matinée par une grille de mots-fléchés (11).